La pilule ou la contraception orale et hormonale de A à Z. 

La grossesse non désirée est une hantise pour les femmes. Beaucoup ont toujours pu l’éviter grâce à la pilule. Eh oui, c’est efficace. Sachez que tout est affaire d’application et de vigilance. Nous répondons aux sept questions qui vous brûlent les lèvres sur la contraception orale.

La pilule contraceptive fait partie du quotidien des femmes. C’est un sujet souvent incompris et parfois sujet à préjugés.

Sept questions au sujet de la pilule.

 

Docteur prescription pilule contraceptive

  1. Pourquoi  devriez-vous prendre la pilule contraceptive ?
  2. Quelle pilule devriez-vous  choisir ?
  3. Comment devriez-vous prendre la pilule ?
  4. Est-ce que vous devriez craindre pour votre santé ?
  5. Devez-vous faire confiance totalement à la contraception orale ?
  6. Que devez-vous faire en cas d’oubli ?
  7. Que devriez- vous toujours faire ?

Pourquoi devez-vous prendre la pilule ?

Vous devez prendre la pilule contraceptive et assumer votre responsabilité de femme face au risque d’une grossesse non désirée. Tomber enceinte par accident ou par imprudence n’est jamais bon ni pour le bébé ni pour vous.

Quelle pilule vous devez choisir ?

Le mécanisme de la contraception est simple. Une pilule contient des hormones. Les hormones bloquent l’ovulation et les spermatozoïdes privés d’ovule ne peuvent pas féconder.

il existe trois types de pilule contraceptive:

  • La pilule contraceptive mini dosée (œstroprogestative) ou combinée. C’est la plus utilisée. Choisir sa pilule contraceptiveVos règles sont régulières, plus courtes ; moins abondantes et moins douloureuses.
  • La pilule contraceptive micro dosée (progestative). Elle contient du progestatif uniquement. En revanche, elle provoque parfois l’absence totale des règles ou des saignements aléatoires. Cette pilule convient aux femmes qui ont des problèmes de santé  ou qui viennent d’accoucher et qui allaitent.
  • Les pilules contraceptives séquentielles. Elles se présentent dans des plaquettes qui contiennent les deux types d’hormones dans des comprimés différents. Elles sont destinées le plus souvent aux femmes après une IVG par curetage.

Il existe 4 générations de pilule contraceptive. La première génération ne compte que Truella comme seul représentant. Adepal, Trinordiol, Leeloo Gé, Daily Gé font partie de la seconde génération avec Minidril, Leeloo, Microgynon. Pour la 3éme génération, vous pouvez citer Diane 35 qui protège contre l’acné également. Merciloni vous prémunit contre l’endométriose. Cerazette convient, à celles qui ne supportent pas les oestrogènes.

Les pilules de la 4éme génération sont plus efficaces contre les effets secondaires dont l’acné. C’est le cas de Jasmine et de Qlaira.

Comment devez-vous prendre votre pilule ?

Vous utiliserez soit les plaquettes de 21 comprimés pour les pilules mini dosées soit les plaquettes de 28 comprimés pour les pilules mini dosées et micro dosées.

Pour la plaquette de 21 comprimés, prenez une pilule, le premier jour de vos règles. Retenez la date. Maintenez la pour toute nouvelle plaquette. Avalez un comprimé par jour à une heure fixe. Cela vous prendra 21 jours. Vous stoppez le 22ème jour. Vous aurez vos règles pendant 7 jours. Vous reprendrez la pilule le 8ème jour. Et ainsi de suite.

Pour une plaquette de 28 comprimés, en revanche, vous prenez la pilule sans arrêt en commençant par le jour du début de votre menstruation.

Est-ce que vous devrez craindre pour votre santé ?

Non, la contraception orale est sans danger. Cependant, il peut exister des effets secondaires. Changez de pilule uniquement sur avis de votre médecin.

Danger de la pilule contraceptiveNon, la pilule ne fait pas grossir. Elle augmente l’appétit. Surveillez ce que vous mangez. La cigarette est déconseillée.

Les femmes qui ont des antécédents dépressifs sont exposées aux effets dépresseurs de la pilule, les modifications d’humeur ne proviennent pas nécessairement des hormones mais des changements physiques du corps. La prise de poids, l’acné, la perte de libido provoquent l’anxiété chez certaines femmes.

Pour réduire les effets dépresseurs de la pilule, consommez du poisson, de la viande de bœuf et d’agneau et du riz. Ils sont riches en vitamine B6. Buvez de l’eau riche en magnésium. La baisse du désir sexuel n’est pas prouvée scientifiquement. La contraception orale, contrairement aux préjugés, diminue le risque de cancer des ovaires.

La thrombose est le seul danger réel. Il appartient à votre médecin de vérifier les risques de thrombose lié à votre patrimoine génétique avant de prescrire la bonne pilule.

Devez-vous faire confiance totalement à la contraception orale ?

La réponse est oui. La pilule est efficace. Suivez scrupuleusement le calendrier de prise. La fabrication est efficace. le taux de réussite de la pilule oestroprogestative est de 96%.

Celle de la pilule progestative est de 99%. La contraception est assurée dès la première prise d’une pilule.

Que devez faire en cas d’oubli?

Un oubli peut arriver. Voici ce que vous devez faire :

  • Pour une pilule mini dosée. Si l’oubli a moins de 12 heures, avalez une pilule tout de suite et reprenez le cycle normal de prise. Si l’oubli a plus de 12 heures de retard. Prenez aussi la pilule de toute de suite et reprenez le cycle normal. Toutefois, pour plus de sécurité, si vous avez eu un rapport sexuel durant les jours précédents l’oubli, n’hésitez pas à prendre la pilule du lendemain. Sinon si vous comptez avoir des relations sexuelles après le constat, utilisez un préservatif.
  • Pour la pilule contraceptive micro dosée, c’est la même chose sauf que le délai d’oubli doit être ramené de 12 heures à 3 heures.

Si vous êtes malade et que vous avez vomi après avoir pris une pilule, reprenez- la immédiatement

Que devez- vous toujours faire ?

La contraception est facilitée voire encouragée même pour les mineures. Elle est remboursé par la sécu en France mais sur prescription. Toutes les marques de pilule ne sont pas remboursées.

La contraception orale hormonale est recommandée. C’est efficace pour éviter toute grossesse non désirée.

Vous devez être accompagné tout au long de la prise par votre médecin. Il identifie les éventuels risques.